6 réflexions au sujet de “Bassa & Herch, une histoire d’immigrés”

  1. Oui, quitter son pays pour toujours est une déchirure inguérissable, même quand on a réussi à se faire une belle vie dans son nouveau pays……

    J'aime

  2. les sépharades n’ont pas eu la même histoire mais j’ai beaucoup aimé la façon dont tu traitais le théme,tout en douceur et sensibilite.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s